Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541

Notice: Undefined index: type in /var/www/vhosts/barange.com/httpdocs/wp-content/plugins/customify/class-pixcustomify.php on line 541
Origines

Les origines catalanes :

Ignacio & Pierre

Ignacio BARANGÉ
Ignacio BARANGÉ
Pierre BARANGÉ
Pierre BARANGÉ

Originaire de San Feliu de Guixols, en Catalogne, la famille BARANGÉ est espagnole, et travaille dans le bouchon, pour des usines locales.

Âgé de 20 ans, Pedro José Jaime BARANGÉ, l’aîné de trois frères, décide d’émigrer en 1884 vers la Champagne.

Une fois sur place, Pierre fait venir son père, Ignacio, et son frère, Jacques BARANGÉ.

Les bouchons étaient à l’époque « taillés au couteau ».

Comme beaucoup de leurs compatriotes, ces artisans bouchonniers mettront toutes leurs compétences et leur savoir-faire au service du bouchon et du Champagne.

André Barangé

André BARANGÉ, fort d’une expérience familiale de bouchonnier lance en 1932 sa propre entreprise « la société A. BARANGÉ et Cie, bouchonnier spécialiste ».

Mais André BARANGÉ a déjà en tête une idée très précise pour le lancement de son activité.

Il dépose au greffe du tribunal de commerce d’Épernay, le 14 septembre 1932, une marque nommée «HERMETIQUE» qu’il a préalablement accompagnée d’un dépôt de brevet d’un nouveau bouchon révolutionnaire.

Son innovation lui ouvre les portes des Maisons de Champagne prestigieuses qui avaient la particularité de faire vieillir leurs vins très longtemps en cave (le premier bouchon de tirage était alors encore en liège) et exportaient leurs bouteilles au bout du Monde.

Au-delà de cette invention audacieuse, André BARANGÉ initie cet esprit et cette culture de l’innovation qui perdurereront tout au long de la vie de la société jusqu’à ce jour.

André BARANGÉ
André BARANGÉ

Jean Barangé

Jean BARANGÉ
Jean BARANGÉ

Jean BARANGÉ, appliquera la politique envisagée de ressourcing imaginée par son père André.

Il déménagera progressivement une partie du matériel de fabrication de l’usine d’Epernay à Cogolin (Var).

Ensuite, il développera une structure importante tant dans l’achat de liège en forêt (Société Cortisilves) que dans la production de bouchon à Champagne au sud du Portugal (Silves).

L’usine de fabrication de bouchons à champagne ( Jean BARANGÉ Limitada) comptera, dans les années 1970, environ 200 personnes toutes spécialisées dans le travail du liège pour la fabrication des bouchons à champagne.

Avec son frère Louis et ensuite accompagné de la 3ème génération, Pierre BARANGÉ, fils de Jean, et Jacques BARANGÉ, fils de Louis, la société BARANGÉ continuera son développement au plus près de la matière première.

Louis Barangé

Louis sera le relais en champagne de la production des bouchons assurée par son frère Jean.

Il dirigera l’usine d’Épernay, dédiée aux tris, marquages et parachèvements des bouchons à champagne.

Il assurera commercialement avec méticulosité, service et qualité auprès d’une clientèle champenoise haut de gamme réceptive à l’organisation mise en place.

Il sera également initiateur du partenariat rapproché avec la société TESA de Palagrugell qui se perpétue encore à ce jour.

Louis BARANGÉ
Louis BARANGÉ

Jacques Barangé

Jacques BARANGÉ
Jacques BARANGÉ

Fort de son expérience dans le liège et de la fabrication de rondelles au Portugal auprès de son oncle Jean, Jacques BARANGÉ fonde avec José MATAS ( TESA) et César CORREIA (issu d’une famille de «liègeurs» portugais) à Sao Bràs de Alportel (Algarve, Portugal) une usine d’achat de liège et de fabrication de rondelles pour les bouchons à champagne nommée NOVACORTICA (Novas Tecnicas Corticeiras).

En 1990, Jacques modernise son outil de travail et établit un nouveau bâtiment pour le tri et la finition des bouchons à Dizy, près d’Épernay, structure qu’elle occupe toujours actuellement.

Il initie également une politique de recherche et développement soutenue. La société BARANGÉ s’attache à proposer de nombreuses innovations sur le marché du bouchon à champagne. Elle crée, en 2003, une société, eos, uniquement dédiée aux produits innovants. Cette société dépose en moyenne deux brevets par an dans le bouchage et le packaging de luxe. La société eos, dont la gérante est Madame Nicole BARANGÉ, a reçu le prix INPI (Institut national de la Propriété Industrielle) pour la région Champagne-Ardennes, en 2013.

Actuellement président de la société BARANGÉ, il a pour mission de transmettre à son fils Charles tout ce savoir-faire accumulé depuis plusieurs générations.

Charles Barangé

Depuis Juillet 2015, Charles, ingénieur de formation et issue de l’industrie automobile et aéronautique, rejoint la structure familiale BARANGÉ.

Il représente ainsi la sixième génération de bouchonniers BARANGÉ depuis Ignacio, et la quatrième génération en responsabilité de la société BARANGÉ depuis André.